Demande de positionnement de Monsieur Sénant , candidat aux futures élections départementales, sur 2 points :

  1. maintien des zones pavillonnaires à Antony
  2. avenir de la Manufacture Royale de Cire d’Antony

« Monsieur le Maire,​​ 

Nous avons conservé une excellente impression du rendez-vous que vous aviez bien voulu nous accorder le 9 octobre 2020 au cours duquel nous avions pu échanger sur de nombreux points relatifs à l’environnement et au Patrimoine. Nous avions constaté pour nombre d’entre eux des visions convergentes et noté votre volonté de travailler ensemble sur les sujets de protection de l’environnement et de défense du Patrimoine. Depuis, nous avons eu plusieurs réunions de travail en mairie dont le contenu nous semble prometteur.​​ 

Nous nous écrivons aujourd’hui dans le cadre des prochaines élections départementales auxquelles vous êtes candidat. En effet, les adhérents de l’ASPEA ainsi que de nombreux Antoniens souhaiteraient connaître votre position sur les deux sujets suivants :​​ 

​​ Notre ville est fière de la richesse et de la​​ diversité de ses pavillons, élément essentiel de son cadre de vie et de son histoire. Malheureusement, de façon progressive et systématique au centre-ville, les zones pavillonnaires se réduisent au profit d’immeubles. Quelles sont vos propositions pour arrêter ce mouvement et rendre son cachet au centre-ville ?​​ 

De façon plus particulière, le site de la Manufacture royale de cires, avenue du Bois de Verrières, constitue un lieu historique d’exception non seulement pour la Ville mais bien au-delà. Un nombre​​ très important d’Antoniens souhaite sa conservation sans réalisation d’un projet immobilier. Alors que les projets immobiliers s’y sont succédé prévoyant tous sa dénaturation soit par une destruction massive du site soit par sa destruction partielle, il est impératif et urgent que des mesures soient prises en vue de sa préservation comme le souhaitent les Bâtiments de France, le Ministère de la Culture et Monsieur Stéphane Bern.​​ 

Quelles sont vos intentions pour la préservation pérenne de l’intégralité de​​ ce site ?​​ 

​​ 

Nous vous remercions pour votre réponse et nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de nos salutations dévouées et les meilleures.​​ 

​​ ​​ ​​ 

Le bureau ASPEA »​​ 

​​